Rencontre avec les élèves de 6eme du collège de Malassise de Saint-Omer (62).

Une expérience numérique enrichissante! 

Image de l'établissement.jpg

Très impressionnée par le travail accompli par Christelle Lacroix et ses élèves sur mon roman "Aurielle et les super-héros de la littérature", c'est avec un grand plaisir que j'ai partagé un bon moment en Zoom avec le collège Malassise. 

J'ai ainsi passé 45 minutes en leur compagnie au rythme des remarques qu'ils avaient envie de me faire sur leurs ressentis par rapport à leur lecture, sur les apprentissages qu'ils en avaient tirés tant au niveau culturel qu'au niveau des  leçons de vie et des questions qu'ils avaient à me poser. 

J'ai découvert avec surprise et enchantement que les élèves de cet établissement étaient particulièrement équipés en matériel informatique et surtout qu'ils le manipulaient à la perfection ( ce n'est pas mon cas. Je ne vous raconte pas les difficultés que j'ai rencontrées pour me connecter avec Zoom!

Je remercie d'ailleurs Christelle de m'avoir fait découvrir ce média!)

collège Malassise Saint-Omer

N'est-ce pas qu'ils sont doués?

Des élèves attachants, curieux et tellement intéressants! 

J'avoue que je suis assez timide dans les relations humaines avec des inconnus (en dehors de celles avec mes élèves , bien évidemment!), toutefois nos échanges ont été très fluides.

Les élèves avaient tellement travaillé sur le texte et s'étaient tellement interrogés sur leur lecture que c'était véritablement constructif. Ils me posaient des questions pour en apprendre plus sur moi et sur mon travail d'écrivain, pourtant ce dont ils ne se rendaient pas compte c'est que grâce à leurs questions si pertinentes, c'est moi qui en ai appris le plus sur moi :

vous a-t-on un jour demandé ce qui reliait tous vos livres?

Vous a-t-on déjà questionné sur les raisons pour lesquelles vous faisiez souffrir des personnages?

Et d'ailleurs, d'où vous viennent toutes ces histoires que vous inventez après tout? 

Quand avez-vous eu la chance que des âmes bienveillantes et sincères vous tendent un miroir?

J'ai beaucoup ri aussi de leur spontanéité, de leurs frustrations : Eh oui! Pourquoi après tout Baptiste et Aurielle ne finissent-ils pas ensemble? C'est pas sympa ça de la part de l'auteur, n'est-ce pas Matis de la 6ème D? 

J'ai apprécié le fait que certains aient pu trouver dans ce livre un écho à leur vie et que cela leur ait permis d'y réfléchir : je pense notamment à Gaspard qui a compris qu'au début d'Aurielle on retrouvait une allusion au thème du harcèlement scolaire, car lui même en a été victime et qu'en parler fait de lui un garçon qui affronte les obstacles de la vie. 

je parle aux élèves.jpeg

Ils m'ont parlé d'eux.

Enfin je remercie les élèves du collège Malassise pour leur empathie et leur générosité d'âme : ils se sont vraiment intéressés à mon travail d'écrivain en en parlant comme d'un véritable métier, quand certains le considèrent comme un simple hobby. En témoigne la question supplémentaire de Célyan de la 6emeD en catimini alors que tous étaient partis :

"Madame, j'ai une dernière question... je peux vous la poser? 

- Bien sûr! 

- Ben voilà, je me demandais si vous pensez un jour vivre juste de votre métier d'écrivain?"

Votre "métier"... Ah que oui Célyan, tout comme toi, je pense aussi qu'écrire est un métier! 

Ils m'ont fait parler de moi.

Mon moment émotion 

Une élève de la 6emeC, nommée Alice, a insisté à la fin de l'heure pour me confier une petite anecdote qui m'a vraiment touchée ( oui, oui j'ai lutté pour ne pas avoir la larme à l'œil! ).

Figurez-vous que la jeune fille lisait le soir Aurielle avec son papy, elle adorait vraiment le livre et visiblement son grand-père aussi puisqu'il le lui "piquait" tous les soirs pour le lire dans son coin, car il n'arrivait plus à lâcher le roman. 

Cette élève m'a fait un vrai cadeau de la vie, elle m'a donné l'exemple parfait que la lecture peut rapprocher les générations! De nombreuses personnes me disent souvent que mon roman est un roman jeunesse alors que je l'ai écrit pour qu'il s'adresse à toutes les générations en quête d'un peu de culture au détour d'une lecture divertissante, alors que j'ai pris le soin de travailler sur plusieurs niveaux de lecture. ( Vous l'avez compris, les étiquettes m'agacent!)

Grâce à cette anecdote, j'ai le sentiment d'avoir un peu réussi mon pari! Alors un grand merci à toi Alice. 

Le mot de la fin! 

Quand on passe un bon moment, il est toujours trop court! Alors je sais que je n'ai pas pu répondre aux questions de tous : je pense à Clara qui aimerait devenir écrivain et qui avait encore plein de questions, à d'autres aussi qui n'ont pas pu dire tout ce qu'ils voulaient; alors, chers élèves, n'hésitez pas à m'envoyer vos questions dans "Contact".

photo avec les élèves.jpeg

Soyez averti de la sortie de "Aurielle 2", inscrivez-vous à la Newsletter (en bas de page).